25 août 2005

Deportivooooooooooooooo

She’s not the queen of universe
I was here first
You know that’s up to you
Don’t bring me down just

Burn burn my fucking letters


I hate this refrain honey
And i want you to stay
You know that’s up to you
Don’t bring me down just

Burn burn my fucking letters

Posté par Rusty_Spoon à 00:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Deportivooooooooooooooo

    perso, je préfère sur le moment. mais celle-ci est bien aussi. super groupe de toute façon, elles sont toutes géniales!

    Posté par zey, 25 août 2005 à 17:49 | | Répondre
  • zey qui laisse des comm...ça a un coté trop suréaliste...

    Posté par flo, 26 août 2005 à 19:12 | | Répondre
  • j'ai plus le droit de laisser des com's moi maintenant? en quoi c'est surréaliste? non mais! mdr

    Posté par zey, 27 août 2005 à 17:31 | | Répondre
  • bin...vu q la vie de zey est censée etre ficitive...le fait qu'il laisse des comm, je trouve ça surréaliste...voilà...mais au contraire, t'as le droit d'en laisser, bien sur...

    Posté par flo, 31 août 2005 à 18:10 | | Répondre
  • Héhé

    J’entrevois à l’avance
    Mes chances pour le paradis.
    J’aperçois ma confiance au loin qui rétrécit.
    Mais comment fait-on quand on ne pense plus qu’en devançant
    Comment fait-on ? Elle avance, elle avance, mais ...

    On va encore vous quitter, je sais, je sais
    On va encore vous quitter, je sais, je sais
    Elle va encore me planter, mais ...

    Mes amis à la table alors, rien n’est fini,
    on finit sous la table et puis on balbutie
    Des "Mais comment fait-on ?" quand on ne pense plus qu'en devançant
    Comment fait-on ? Elle avance, elle avance, mais ...

    On va encore vous quitter, je sais, je sais
    On va encore vous quitter, je sais, je sais
    Elle va encore me planter, mais ...

    Demain il m'semble elle revient par ici
    Oh ce soir c’est sûr
    On est fatigués, tu vois
    Je sais même plus de quoi il s’agissait
    Mais pour mieux en finir oh tout assombrir

    Posté par Alex, 15 octobre 2005 à 14:49 | | Répondre
Nouveau commentaire